Management des conflits

LE MANAGEMENT DES CONFLITS EN ENTREPRISE

Pourquoi mettre en place un management des conflits efficace ? Simplement, par souci d’efficacité car le conflit n’est en aucun cas une exception dans la vie de l’entreprise. Il en fait partie intégrante.

Qu’est-ce-que le management des conflits ?

 

Adopter une démarche qui favorise le management des conflits, c’est donner les moyens aux personnes impliquées de voir la situation sous un autre angle et leur permettre de sortir de leur propre cadre de référence. Les causes profondes d’un conflit peuvent être très complexes. Elles mélangent souvent réalités factuelles et émotions irrationnelles mal gérées.

Par ailleurs, managers et collaborateurs se comportent souvent de manière inattendue et paradoxale, ce qui est générateur de tensions. Pour obtenir une plus grande stabilité dans les relations et une meilleure communication, il faudrait, notamment, que chacun ait la possibilité de développer une attitude adéquate du type « Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis »

En fait, le management des conflits implique la volonté de consacrer du temps et de prendre le recul nécessaire pour avoir une juste appréciation de ce qui se joue entre les personnes directement concernées. C’est être réellement à l’écoute et savoir laisser émerger les solutions. C’est également de bien connaître les flux de la communication interne. Enfin, c’est avoir la détermination d’instaurer un degré de transparence optimum.

Qui est concerné par le management des conflits ?

 

En premier lieu, le dirigeant. C’est lui qui décide d’insuffler un état d’esprit constructif et pertinent. Pour lui, il est naturel que les humains s’opposent. Il est bien conscient que c’est une preuve de vitalité, d’individualité, d’implication et de créativité. Ce qui est totalement bénéfique pour l’entreprise. Il fait alors le choix de permettre à chacun de se différencier tout en acceptant et en maîtrisant le conflit.

Puis, c’est aux managers de comprendre et de savoir transmettre cet état d’esprit pour qu’ensuite chacun puisse se sentir concerné et se l’approprier.

Cette approche novatrice place l’homme et l’action au cœur des préoccupations.  Pour assurer son succès, elle se doit de réunir les meilleures conditions pour favoriser son intégration.

 

Comment mettre en place une politique de management des conflits ?

 

Beaucoup d’entreprises s’orientent vers un mode managérial mieux adapté au monde d’aujourd’hui. Le management par la terreur, l’affectif et même la cool attitude ont atteint leurs limites. Une voie plus respectueuse tout en étant plus productive s’offre à l’entreprise. On constate que de plus en plus elle l’intègre dans sa stratégie de changement.

Ce nouveau paradigme va avoir pour effet de faire évoluer la culture de l’entreprise dans le sens de l’histoire actuelle. Une telle (r)évolution peut globalement se faire très progressivement. Le plus important est d’initier et de généraliser cette nouvelle orientation, tout en ayant la volonté de gérer les conflits en cours.

Le management des conflits est exigeant. Il ne s’agit pas “d’occuper” les équipes en lançant une opération cosmétique. L’objectif est de réellement faciliter les relations interpersonnelles tout en favorisant l’autonomie et le sens donné au travail.

Pour pouvoir apurer les “arriérés”, faire place nette des interactions destructrices et mettre en place une dynamique exponentielle, une intervention extérieure devient primordiale et incontournable. Lorsque j’interviens dans ce contexte, j’apporte un regard objectif et une écoute impartiale. Mon seul enjeu est de découvrir comment la “machine” peut fonctionner de façon plus fluide et efficace dans l’intérêt de toutes les personnes concernées (salariés, clients,…).

Les flux de la communication interne (descendante, ascendante, transversale) et externe doivent être connues de tous et, en particulier, des managers. Pour mieux analyser la situation, mon tout premier conseil est de commencer à établir une cartographie des canaux et connections. Les officiels comme les officieux vont pouvoir être répertoriés, petit à petit, de la manière la plus exhaustive possible.

En conclusion

 

Il est impossible d’éviter les situations de conflits dans une communauté d’intérêt surtout lorsqu’elle est entreprenante et productive. C’est à fortiori le cas pour une entreprise bien vivante et qui construit sa réussite au quotidien. Le management des conflits est donc un moyen et non un problème ou une contrainte. C’est un gage de succès, tout comme l’innovation managériale.

PROCHE DE VOUS ET A L’ECOUTE DE VOTRE PROJET

Des solutions adaptées au management des conflits

Une approche pragmatique en toute confiance, convivialité et méthode qui dépasse les conflits interpersonnels